Déclic 3: Envie de partager mon plaisir de bouger

Voili voilou la suite de mes aventures, déclic après déclic.
Après vous avoir expliqué comment j’ai appris à écouter mon corps et ma faim, que quand je bouge, je me rapproche de mon bien-être et de mon moi profond, je vais vous expliquer comment j’ai eu l’envie de partager mon enthousiasme pour l’activité physique et ce que j’ai fait pour y arriver.

Après ce mois en Martinique où j’ai eu énormément de plaisir à bouger et à transpirer (d’ailleurs les effets positif sur mon corps étaient flagrants), je me suis inscrite en Belgique, près de chez moi dans une salle de sport. J’y allais 3 fois par semaine et j’adorai la séance de Zumba. La prof dynamique et super sympa me propose un jour de faire une chorégraphie à côté d’elle sur le podium. J’accepte avec plaisir mais aussi avec un peu de timidité. Je monte sur ce podium et la musique commence, je connais les pas par cœur tellement je m’amuse dessus à chaque fois. Étrange au début, de gérer le regard de toute les personnes dans la salle sur moi, de danser en collaboration avec la prof, les regards entre nous, les sourires et de pour finir de m’amuser encore plus… c’est la révélation pour moi, j’ai adoré cette expérience, j’y ai pris tellement de plaisir que dès que je suis rentrée à la maison, je me suis renseignée et inscrite à une formation pour pouvoir faire la même chose, c’est à dire entraîner les autres à bouger.

Je me suis très vite rendue compte que j’avais envie de quelque chose de plus complet que cette première formation: je voulais intégrer le fait d’être plus conscient du corps et de ces mouvements pendant les séances, bouger mais en pleine conscience.
Quelques mois plus tard, je découvre le NIA, c’est une séance de fitness mais avec la conscience du corps en plus. Un mixte de plusieurs disciplines qui permet d’allier, danse, art martiaux et conscience du corps en une seule séance. J’ai donc suivi les formations de la ceinture Blanche en Mars 2012 et Bleu en Avril 2013. J’ai partagé des séances de NIA en Belgique, près de Bruxelles, pendant 3 ans de septembre 2012 à juin 2015 à raison de 3 fois semaines en soirée.

Bouger pour moi c’est important cela vous l’avez compris. J’ai été encore plus loin et j’ai suivi une formation pour être coach sportive. Pour avoir plus d’informations, pour moi mieux bougé et aussi pour partager ce que j’ai appris, découvert et expérimenté.
Bouger c’est bien mais bien bouger c’est mieux, faire les bons mouvements pour notre corps et dans le respect de celui-ci. Être attentive et à l’écoute cela s’apprends et c’est accessible pour tous. C’est cela que j’ai envie de transmettre et de partager.
Aider à mieux s’écouter, mieux bouger et se respecter.

Que ce soit à travers le NIA (Non Impact Aérobic), avec le Pilates, ou grâce à des séances individuelles, j’ai plaisir à aider, guider, conseiller et encourager dans le mouvement.

Et vous est ce que le mouvement est un plaisir ?
Quel est votre rapport à l’activité physique ?