Quand l’autre comble ma vie

Avoir de l’attention et l’amour de l’autre. Être la priorité de l’autre et vouloir que l’autre comble ma vie.

J’ai connu cela pendant des années et toute ma vie dépendait de ce soi-disant amour.  J’ai quitté mes études, j’ai déménagé et tout quitté car, je ne voulais pas ne plus être le centre de l’autre. Il m’échappait et je perdais le contrôle. Ma vie s’arrête, plus de sens, si l’autre ne m’aime plus, qui suis-je ? Quel est le sens de ma vie ?

Noooonnnnnn reviens !!!

J’ai joué de chantage, de manipulation, de culpabilisation et de bien d’autres déviances émotionnelles pour soi-disant le garder et le récupérer, mais cela ne faisait que l’éloigner. Car bien évidemment tout était animé chez moi par la peur, d’être abandonnée et de ne plus être aimée par lui. C’était insupportable d’imaginer perdre mon centre, ma raison de vivre et d’exister. 

J’ai longtemps pensé que c’était ça l’amour. Que c’était moi qui l’aimais plus que lui ne m’aimait. De tout quitté pour le retrouver, étude, logement, amis et décevoir ma famille au risque de me la mettre à dos. Je m’en fou, je l’aime … 

Même s’il m’a trompé, même s’il n’est pas venu me chercher à l’aéroport, même si je sens bien qu’il n’est plus le même JE L’AIMEEEEEEEEE. 

Malgré toutes mes preuves d’amour pour lui, il est parti, il m’a quitté et m’a dit « je ne veux plus jamais te revoir ». Mon monde s’effondre, plus aucune raison de vivre, de manger de bouger, de dormir, de penser. Ma vie s’arrête, je n’ai plus aucune raison d’exister, car la seule personne au monde que j’aime ne m’aime plus. J’allais me marier avec lui, avoir des enfants, même si au fond de moi je n’en veux pas mais, ce n’est pas grave, JE L’AIME.  

Je me suis petit à petit perdue dans cet « amour », effacée, j’ai décidé de ne plus ETRE qui je suis véritablement par amour pour l’autre. Mais tout s’est fait petit à petit sans vraiment m’en rendre compte, c’est chaque petite décision, quelques compromis, des ajustements de mes désirs, de changer mes plans de vie …

Me quitter est le plus beau cadeau qu’il m’ait fait, même si très, très douloureux et mal emballé. Merci à lui car, j’ai appris une belle leçon, j’ai découvert ce qu’est le véritable Amour.

J’ai connu la dépendance affective et j’en suis ressortie grandie.

Tu te reconnais dans mon histoire, dans mes mots, dans les émotions que j’ai partagés dans cet article ? Tu veux AIMER vraiment et aimer l’autre pour qui il est et plus pour ce qu’il t’apporte ? Contacte moi !

J'ai envie de me faire aider